Accueil / Fashion / Vie & Nature / Pollution : un enfant guyanais sur cinq est atteint de saturnisme

Pollution : un enfant guyanais sur cinq est atteint de saturnisme

image_pdfimage_print

La première alerte remonte à juin 2011. Une plombémie sévère est dépistée chez une fillette de 3 ans vivant à Mana, dans l’ouest de la Guyane. Son sang contient 1 724 microgrammes de plomb par litre (µg/L), alors que le seuil du saturnisme est atteint à partir de 50 µg/L. Une enquête sanitaire menée par l’Agence régionale de santé révèle alors que la moitié des personnes vivant dans l’entourage de la fillette – dont la plupart des enfants – se situe au-dessus des normes. « A partir de 50 µg/L, il peut y avoir chez le fœtus et l’enfant des troubles neurologiques avec des troubles cognitifs, des petites anomalies rénales, un peu d’hypertension », précise Paul Brousse, coordonnateur des Centres délocalisés de prévention et de soins (CDPS) au centre hospitalier Andrée-Rosemon de Cayenne.

 

A propos edit-cbs

Photo du profil de edit-cbs

Regarder aussi

Perturbateurs endocriniens : le rapport-choc de l’IGAS

Le document, que « Le Monde » a pu consulter, est l’un des premiers textes officiels décrivant …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *