Accueil / Economie / Le PSG à la limite du hors-jeu avec le fair-play financier de l’UEFA

Le PSG à la limite du hors-jeu avec le fair-play financier de l’UEFA

image_pdfimage_print

Le Paris Saint-Germain, bien qu’éliminé de la scène européenne, est cette année encore intouchable sur le sol français. Mais c’est une toute autre bataille que ses dirigeants livrent au siège de l’UEFA, l’instance européenne du football : convaincre que le club respecte bien le fair-play financier, autrement dit qu’il ne dépense pas plus que ce qu’il gagne. Côté parisien, malgré les achats astronomiques de l’été dernier, on affiche une grande confiance.

« La procédure suit son cours. Le PSG se présentera en toute sérénité pour présenter son dossier ». C’est par ce communiqué publié quelques jours avant la convocation à Nyon (Suisse) au siège de l’UEFA que la direction du club détenu par les Qatariens tentait de convaincre les sceptiques.

De fait, le champion de France 2018 a quelques arguments de poids. « Le Paris-Saint-Germain a un service juridique qui lui a dit de foncer lorsqu’il s’est agi d’acheter Neymar et Mbappé », explique Dominique Sévérac, journaliste sportif au Parisien, spécialiste du PSG. « Quelques mois après, il a l’air de rester toujours serein parce que des nouveaux contrats sont annoncés ». Récemment, un contrat a été conclu avec une agence chinoise de marketing sportif pour plus de 20 millions d’euros.

A propos edit-cbs

Photo du profil de edit-cbs

Regarder aussi

Gabon: l’engouement pour l’Internet par la fibre optique

L’Afrique en marche d’aujourd’hui nous conduit au Gabon. Malgré la crise, le marché de l’Internet …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *