Accueil / Monde / Arménie: situation tendue, dialogue avorté entre le pouvoir et l’opposition

Arménie: situation tendue, dialogue avorté entre le pouvoir et l’opposition

image_pdfimage_print

La tension monte à Erevan, la capitale arménienne, au dixième jour de manifestations pour réclamer la démission du Premier ministre. Ce dimanche 22 avril 2018, la police antiémeute a procédé à des interpellations, dont celle du meneur de la contestation, Nikol Pachinian. Samedi, déjà, plus de 100 manifestants ont été arrêtés. Les forces de l’ordre ont tenté de disperser des rassemblements dans la capitale arménienne. Les tentatives de dialogue entre le meneur de la contestation et le chef du gouvernement ont tourné court.

A propos edit-cbs

Regarder aussi

La SNCF tente de limiter la perte de ses voyageurs

Le transporteur gère ses prévisions de trafic sur les grandes lignes au plus près, afin …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *